FERMER
{{media.titre}}
Par {{auteur.nom}}

{{media.description}}

{{media.titre}}
Par {{auteur.nom}}

{{media.description}}

Partenaire
Ubisoft

Assassin's Creed Unity : Au coeur de la Révolution Française (partie 1)
Dimanche 24 Août à 18:43

Team AG

Apprenez en plus sur la Révolution Française

Oubliez les baguettes, les bérets et les charmants cafés. Pendant la Révolution Française, Paris n’est pas celui des cartes postales parfaites que nous connaissons. Pendant ces temps tumultueux, la Ville de Lumière était un lieu de terreur déchaînée, où l’obscène extravagance a fleuri face à la grande misère. La Révolution française était sanglante. C'était brutal. Mais c'était aussi plein de grandes idées et de notions grandioses. C'était un temps de changement - et un temps qui a tout changé. Autrement dit, la meilleure période pour AC Unity, grâce à ce que cette nouvelle génération de console offre à la franchise légendaire.



Si vous êtes un peu comme nous, vous avez depuis longtemps oublié vos leçons d'histoire du lycée. Ainsi, pour rattraper le retard sur la Révolution française, nous avons obtenu un cours de remise à niveau complet avec le Directeur créatif Alex Amancio, l'écrivain Russell Lee et l'historien de l’équipe Maxime Durand. Voici cinq aperçus essentiels dans la Révolution française et d’AC Unity.

1- Ni simple, ni propre



La Révolution française fut une période de changement énorme qui eut un impact sur l'Histoire mondiale pendant les deux siècles qui suivirent. Mais ces modifications ne sont pas arrivées rapidement ou facilement. "Ce n'est pas un événement qui a duré pendant des jours," dit Durand. Au lieu de cela, la Révolution française était une série d'événements et de bouleversements que le peuple avait essayé (et échoué) à accomplir pendant un siècle entier, celui des Lumières. "Tout changea alors, durant ce laps de temps de 15 ans, après le début de la Révolution française."

Le chaos pendant cette ère fit de Paris une toile de fond parfaite pour le conflit opposant les Assassins et les Templiers. "L'histoire réelle de la révolution est très complexe," dit Lee. "La loyauté des gens change. C'est dangereux pour tout le monde. Il y a un haut niveau de paranoïa chez tout le monde."
Cette confusion déborde sur la bataille entre les Assassins et les Templiers. "Personne n'est responsable ici," dit Lee. "Les Assassins et les Templiers prennent leur pied dans ce grand cataclysme, ce tourbillon de révolution. Ce sont d’énormes forces au travail. Comment pouvons-nous le mieux avancer notre intérêt dans cette situation ? Quels sont nos intérêts ? Ils pourraient même ne pas être d’accord entre eux pour choisir quel devraient être leurs plans" .

2- Coincé au milieu



"On pourrait soutenir que la Révolution française est le début du monde moderne parce que, jusqu'à ce point, les monarchies ont assez dominé l'Europe," dit Amancio. Qui plus est, cette classe dirigeante était une famille étendue, parce qu'ils s'étaient tous épousés depuis le Moyen Âge. Mais tandis que les monarques européens avaient le pouvoir et les terres, eux étaient à sec. Et quoiqu'ils aient su dépenser de l'argent, ils n’avaient aucune idée de la façon d’utiliser cet argent.

Entrez dans la bourgeoisie, une nouvelle classe qui a apparu pendant cette ère. Cette classe marchande a su faire de l'argent et en avait en quantité - mais n'avait aucun pouvoir réel. En attendant, les masses étaient extrêmement appauvries, souffrant de la faim en raison de l'inconvenance de la classe dirigeante. "Donc la révolution est incitée par les bourgeois - ces gens qui sont instruits, mais n'ont aucune puissance," dit Amancio.

Tandis que des historiens ont tendance à trop simplifier la Révolution française comme un analogue au Mouvement de 99 % d'il y a quelques années, ce n'est pas tout à fait le cas. Au lieu de cela, c'est plutôt 4 % (la bourgeoisie) qui a incité 95 % (les masses affamées) à se monter contre 1 % (la classe dirigeante) pour le changement de la façon dont le monde marche. Bien sûr, avec tant d'acteurs impliqués dans des choses si complexes, il y avait là une occasion suffisante pour d'autres de manipuler les événements dans en coulisses.

"Il y a toujours quelqu'un dans l’ombre - des menaces obscures qui essayent d’utiliser ça comme une façon de catapulter leur propre vision," dit Amancio. "Donc notre méchant principal dans le jeu est que le personnage qui tire les cordes parce qu'il essaye de changer la société vers quelque chose qu'il croit est le meilleur chemin à suivre pour les Templiers."



Les Templiers étaient toujours très autocratiques. Pour eux tout cela concerne le contrôle, la disposition et l'obéissance aux règles. "Mais ce gars croit que le contrôle est bien meilleur sur les gens si ces derniers pensent qu'ils sont libres » dit Amancio. Ce qui signifie que, comme avec des jeux Assassin’s creed précédents, le monde n'est pas aussi simple qu'il semble être et les allégeances des acteurs - sur tous les côtés - pourraient vous étonner.

Ubiblog
Commentaires
Connectez-vous pour ajouter une commentaire
par DAYLURIS Dimanche 24 Août à 23:35

Désolé pour le double commentaire je sais pas se qui s'est passé O.o

par DAYLURIS Dimanche 24 Août à 23:35

Ah bah c'est sur que je peux pas m'en souvenir de mes leçons de lycée siffle

par DAYLURIS Dimanche 24 Août à 23:35

Ah bah c'est sur que je peux pas m'en souvenir de mes leçons de lycée siffle

par Coursic Dimanche 24 Août à 23:19

Marat *

par Coursic Dimanche 24 Août à 23:18

Robespierre, St Just, Marathon siffle

par TheLittleBigSpy Dimanche 24 Août à 18:53

Robespierre siffle

Selectionnez votre camp
Assassin

Pour vous, l'humanité rime avec liberté, et vous vous battez sans relâche pour défendre son libre arbitre.

Templier

Vous aimez l'ordre. Vous pensez que l'humanité doit être guidée, et que vous êtes une personnalité forte qui peut conduire à cet objectif.