FERMER
{{media.titre}}
Par {{auteur.nom}}

{{media.description}}

{{media.titre}}
Par {{auteur.nom}}

{{media.description}}

Partenaire
Ubisoft

Assassin's Creed Unity : Au coeur de la Révolution Française (partie 2)
Dimanche 24 Août à 18:43

Sinstralis
Apprenez en plus sur la Révolution

3- L'information, le nerf de la guerre



Tandis que les Templier sont conduis par des règles et l’ordre, les Assassins s’efforcent de transmettre l’inverse. « L’objectif principal des Assassins est de permettre aux personnes d'obtenir le libre arbitre en possédant l'informations d'eux même », dit Durand. Et pendant la Révolution Française, le flux d’information n’a jamais été plus libre. « La presse a été quelque chose tout à fait nouveau pendant le Révolution Française », continue Durand.
« Les gens qui pouvaient lire savaient ce qui se passait, et l’information était diffusé très rapidement. »

Cela a conduit à toutes sorte d’abus de la part des « nouveaux média » de l’époque, dont l’impopulaire phrase « Qu’ils mangent de la brioche! » que les historiens s'accordent à dire qu'elle n'a jamais été prononcé par Marie Antoinette. La phrase, qui a été soi-disant prononcée en réponse à l'absence méprisant de pain (et de nourriture en général), est devenue un cri de ralliement pour la masse.

Le prix des céréales est au plus bas depuis des années et le pain était à un prix abordable, mais avant la Révolution Française, le prix des céréales a monté en flèche dû à de mauvaises récoltes, forçant les gens à dépenser la moitié de leur salaire en une journée juste pour un seul bout de pain.
« Si on compare cela à aujourd’hui, imaginez si en quelques jours, la moitié de votre salaire passait à travers l’achat de nourriture », déclare Durand.

Le bouche à oreille a joué un grand rôle pendant la Révolution Française. « Les potins qui commençait quelque part finissait par être une histoire énorme », dit Durand.
Il illustre en citant la prise de la Bastille.
Avant cette date clé, le Roi Louis XVI a envoyé des troupes pour patrouiller autour de Paris parce qu'il était inquiet que quelque chose se passe. Mais au moment où il place ses troupes autour de Paris, tout le monde avait peur que le Roi planifiait de les attaquer, ce qui n’était pas du tout son intention, et c’est pourquoi le peuple a pris d’assaut la Bastille.



« C’est difficile d’imaginer aujourd’hui qu’un potin puisse se propager et que les gens créerait une émeute juste parce que l’information qui a commencé quelque part a été détourné de sa réalité », dit Durand. Au même moment, c’est facile d’imaginer comment les Assassins et les Templiers pourraient travailler dans l’ombre, manipuler la masse, tirer les ficelles, en utilisant l’information dans de nouveaux et puissants moyens pendant la Révolution Française.

4- Qu'on leur coupe la tête!



Durant la Révolution Française, la mort ce cachait dans tout les coins, et pas seulement dans l’ombre. Merci à la guillotine, à l’origine construit pour exécuter les nobles de façon « humaine » (contrairement à la pendaison, qui était réservé pour les roturiers).
Les meurtres étaient effectuées quotidiennement, en plein air. « La guillotine est devenu un outil de terreur », dit Durand. « Les gens étaient effrayés. À certains moments ils avaient peur de parler et montrer leur position. Plus tard dans la Révolution, si vous aviez une opinion différente de la majorité, vous étiez guillotiné. »

Comme il continuait ses recherches sur la Révolution Française, Lees confie à quel point il a été désagréablement « surpris ». « Il y a une raison qu’ils appellent ça la Terreur. » dit-il. « Les gens étaient vraiment terrorisés. Tout le monde se battait pour sa vie à différent niveau. Si votre croyance était passé de mode, vous étiez fait. A la baisse d’un chapeau, vous étiez condamné à mort. »



« Un jour vous êtes un extrémiste, le lendemain vous êtes modéré, et le jour après ça, vous êtes mort. » Amancio ajoute, illustrant en outre les marées politiques qui évoluent rapidement.

En effet, la plupart des gens célèbres sont mort pendant la Révolution Française, incluant Robespierre, l’homme qui est souvent appelé « le père de la révolution ». Mais ce fut une ère de grands hommes et de femmes qui s’accrochaient à leurs croyances, même face à la mort. « Je ne sais pas combien de personnes aujourd’hui serait prêt à parler si ils savaient que leurs vies étaient en jeu. » déclare Durand. « Nous avons la chance d’avoir la liberté d’expression. »

Naturellement, les morts impopulaires de ces figures majeurs nous pousse à nous demander: Combien d’entre eux ont été entre les mains des Assassins ou des Templiers?

5- Un jeu incertain



« Tout le monde avait des idées différentes sur le chemin qu'allait prendre la Révolution » dit Durand. Pour les deux premières années, beaucoup croyaient que le meilleur chemin vers le changement était que le Roi reste sur le trône.
Ce n'est que lorsque le roi a tenté de fuir, qu’ils décident de le mettre en prison et plus tard de l’exécuter. Et une fois que le Roi était en dehors des affaires, toutes sortes de changements et de virages se sont produits au cours des douze prochaines années. « C’était complètement fou. » ajoute Durand.

Cet évènement est riche pour un jeu Assassin’s Creed, et le jeu devrait être aussi imprévisible que la Révolution Française elle-même. « Il ne sera pas facile pour les fans de dire demain matin: C’est ce qui va se passer dans Assassin’s Creed. » souris Durand. « Il y a tellement de possibilités différentes. Les fans vont probablement essayer de prédire qu’est ce qu’ils feront avec le jeu, mais ça va être très difficile pour eux. »



Pour Lees, Paris est un « grand cadeau pour moi parce que il y a juste tellement de personnalités et d’évènement et de choses intéressantes. ». Avec l’histoire qui imprègne (mais ne conduit pas entièrement) le chemin principal, les missions en monde ouvert sont pleines d'histoires intéressantes avec un véritable intérêt historique.
« Ce ne sont pas seulement des missions génériques » dit Lees à propos du gameplay du monde ouvert. « Chacune a quelque chose de très spécifique qui s'est réellement passé au cours de cette période ou avec une personne qui a réellement existé. » Idem pour les missions co-op de la Confrérie, qui sont toutes centrer sur des moments bien connus et/ou des personnalités de la Révolution Française.

Et il y a Paris elle-même. Oui, la Révolution est sanglante et brutale, et les rues étaient inondé par le peuple sale, mais c’est l’une des plus grandes villes au monde, et une parfaite aire de jeu pour Assassin’s Creed.
« Paris, même en ce moment, est l’une des plus belles villes du monde. » dis Durand. « Elle a des sites qui ont plus d’une centaine d’année et qui sont vraiment impressionnantes, l’architecture est juste magnifique.

Ubiblog
Commentaires
Connectez-vous pour ajouter une commentaire
par Sinstralis Lundi 25 Août à 01:14

Pourquoi pas, elle est pas très connue mais ça ajouterai un personnage féminin! Sachant que les femmes à cette époque ne sont pas beaucoup représentées heureux

par Coursic Dimanche 24 Août à 23:31

Marat ... et si on pouvait voir Olympe siffle

Selectionnez votre camp
Assassin

Pour vous, l'humanité rime avec liberté, et vous vous battez sans relâche pour défendre son libre arbitre.

Templier

Vous aimez l'ordre. Vous pensez que l'humanité doit être guidée, et que vous êtes une personnalité forte qui peut conduire à cet objectif.